adamasWala, Adamas est enfin terminé. Tout de noir dentelé, c'est un châle dont le dessin se répète presque inlassablement et à la fin c'est presque long mais le final est très sympa, du moins je l'aime beaucoup. Tricoté en Pichenette noire de Plassard, il est tout doux, tout chaud. De plus, ce qui ne gâche rien, il est divinement grand et enveloppant.

Destiné à une amie qui couve son petitou (futur petit maître du Souriceau du dernier billet). Le châle lui sera offert dès que possible mais auparavant, va se plier en petit triangle pour être offert avec un petit sachet de lavande du jardin.

C'est le week-end, je finalise mes en-courts pour mieux remplir mon panier vide langue...
Bah vi, je ne supporte pas un panier vide alors je me suis un peu sucré le début de matinée... Ce matin, après avoir bu mon p'tit déj, je me refaufilée dans le lit, les pieds nus tout froids d'avoir traversé la tomette. J'étale le modèle, les pelotes, les aiguilles ; j'allume la petite lumière et je plonge dans le tricot-lit.

Généralement la meute des zhommes débute chacun à son rythme un week-end tranquillou (mais ce midi on a tout de même fêté en grande famille l'anniversaire de zhomme, c'est moi qui ai fait le déj'.. c'est rare, fallait que j'assure ! Je pense avoir assuré papillons_voltigent m'ci Marmiton.com).

Donc, mon doux moment de ce matin débuta avec un Mirage qui promet des merveilles.... pis là je vais même peut-être me noyer dans un voile bleuté de sérénité... Mais je n'oublie pas mon Soupçon Café qui m'amène toujours  à des doutes.. bref, une véritable aventure celui-là !

Mille mercis pour Le Souriceau, moi aussi il me fait craquouiller. Pour sa garde robe, il faut que je vois mon stock, il me semble que j'ai des petits restes de Noro de coloris différents, mais j'ai peur d'en manquer. Je compte lui faire une salopette accompagnée d'un petit pull, le tout agrémenté par des p'tites choses pour en faire un Souriceau-Découverte. A moi de chercher les p'tites choses pas dangereuses pour un babilouche qu'on adore déjà tous amour.