Attention, moral au plus bas... (je vous ai prévenues, vous l'êtes désormais). Je ne sais pourquoi mais Brigitte, là tu me manques et je donnerai milles fleurs pour être dans ton jardin magique avec toi à mes côtés.... Cela n'a rien à voir avec ce qui est écrit par la suite mais je voulais l'écrire tout de même, parce que Brigitte, c'est un rêve pour moi d'aller enfin te rencontrer un jour ...

Contrariée entre mes pensées, mes profonds ressentis, je travaille dans un lieu où actuellement l'on pourrait me rétorquer que si je ne suis pas heureuse, je n'ai qu'à quitter ce lieu. Sauf que c'est mon boulot, que je l'aime, que j'en suis fière et le tais par pudeur..

Mais il y a des faits qui m'émeuvent, me touchent au plus profond de moi, qui me font réfléchir, me font hurler en mon intérieur. J'ai mal de lire, d'entendre, d'écouter sans pouvoir - oser ?-  donner mon avis. J'ai mal pour une situation, pour un peuple que je méconnais et malgré tout que j'aime.Souvent je mets aux grands vents, à grande écoute, une musique qui me bouleverse, la larme n'est pas loin. Pas une larme de tristesse, une simple larme d'émotion. Cette musique touche quelque chose que je ne comprends pas mais elle touche. J'ai vu le film, le spectacle. La musique semble entrer au plus profond de moi et même s'ils me font le coup de la bague en or trouvée à terre sur le Pont Alexandre III (*arnaque consistant à faire croire aux touristes qu'ils ont trouvé une bague en or, juste devant vous, qu'ils offrent pour porter chance et ensuite mendient un ou deux euros ), tous les matins, tous les soirs, je ne peux m'empêcher d'être touchée intérieurement par les roms.

Malheureusement, je ne trouve que trop peu de gens qui entendent de la même façon. Pourtant quelle richesse habite ce peuple. Les voleurs de poules sont empreint d'une culture qui me semble tellement riche. Le nomadisme est si inconnu à nos yeux qu'il semble que l'esprit actuel va vers un rejet de ce mode de vie et pourtant.... Pourtant quel apport de culture, quelle richesse.. Leur musique est un langage qui me parle. Leur pauvreté est aussi un langage qui porte le nom d'une bague en or, trouvée sur le Pont Alexandre III.. J'ai besoin d'échanger sur l'Humanité et les concepts de l'empathie et autours de moi je ne trouve pas grand monde...

Et j'aime revoir et ré-écouter à l'infini...

le_temps_des_gitans

J'ai respiré, un jour, en lisant Le Monde.. et en cherchant un peu à savoir qui Ils sont... Rroms

....